Elise Cesbron
02 55 60 60 49
Disponible aujourd'hui de 9h à 21h
 

La kinésiologie : une approche globale au service du mieux-être


L’origine de la douleur peut être multiple. Bien souvent, elle cache une cause psychique nichée dans l’inconscient. C’est pour ça qu’il peut être bénéfique de faire appel à un thérapeute qui prend en compte l’individu dans sa globalité autant du côté physique que psychique. Rencontre avec Julie Bruneau Kinésiologue à Geneston dans le 44.

Qu'est-ce que la kinésiologie?

Pour revenir aux origines du mot : kiné c’est pour le mouvement et logos c’est pour l'étude. C'est donc l'étude du mouvement du corps qui prend en compte l'être humain dans son entièreté. L'aspect physique, mental, émotionnel et biochimique mais également l'aspect social. L’objectif est de favoriser un état d'équilibre et de mieux gérer ses émotions. Cette pratique permet également des prises de conscience afin de se libérer de croyances limitantes et de schémas répétitifs.

"Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime" toutes les expériences vécues s'inscrivent dans notre corps et dans nos cellules. C'est ce que l'on appelle la mémoire cellulaire (c'est notre tour des archives/notre disque dur). Cette mémoire va s'exprimer par différentes manières selon les personnes, et ce par des mécanismes inconscients. Le kinésiologue par le test musculaire (outil de travail) va aller interroger cette mémoire cellulaire pour identifier la cause du blocage ou du stress. Car ce sont ces freins qui empêchent d'accéder à ses ressources pour développer son plein potentiel.

Comment se déroule une séance ?

La séance débute par un entretien, un temps d'échange où nous établissons un objectif de séance. Ensuite j’utilise le test musculaire. Ce test musculaire comme je l'expliquais plus haut est un outil qui me permet de détecter le stress et déséquilibres mais aussi d'identifier les besoins et de trouver la technique à utiliser pour retrouver un mieux-être.

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un kinésiologue?

Un kinésithérapeute a passé un concours à la fin de sa première année de médecine. En fonction du classement plusieurs possibilités s’offrent à lui : médecin, sage-femme, dentiste, kiné…

Le kinésithérapeute peut prescrire, interpréter des examens d’imagerie… Son but est de réhabiliter, réadapter le corps à la suite d’une fracture, une opération ou une pathologie.

Le kinésiologue s’intéresse lui aux émotions inscrites dans le corps. C’est une pratique alternative car la kinésiologie ne se substitue pas à un traitement médical, elle reste un complément.

Quelle est la place du mental dans l’accompagnement ?

On travaille en profondeur la libération émotionnelle sur 3 niveaux : conscient, subconscient et corps car c’est le dernier niveau où l’émotion, le blocage s’est cristallisé (imprimer dans le corps). L’objectif étant de favoriser les prises de conscience entre l’émotion et le comportement qui en découle. Puis de faire des liens entre le motif de consultation (la problématique) et les informations, émotion, stress et blocages identifiés par le test musculaire.

Il est important de noter que nous avons des mécanismes inconscients de protection mais que le kinésiologue a les outils pour y faire face. Cela dépend de chaque personnalité mais quand on prend rendez-vous avec un praticien la majeure partie du temps on a envie de travailler sur soi et on est prêt à être bousculé, changer notre vision des choses, prendre du recul (ce qui manque dans les périodes difficiles).

Combien de séances sont nécessaires ?

Pour moi ça dépend des besoins de chacun. Je dirais de 1 à 4 séances pour une problématique précise. Pour un travail en profondeur 5 à 6 et pour un travail de fond 6 séances ou plus. Il n’y a pas d’âge pour consulter un kinésiologue et c’est ce qui fait partie des richesses de ce métier. 

Des questions ? Besoin d'un accompagnement ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Les résolutions de janvier ne sont pas les révolutions de l’année

05 Jan 2024

OH oh oh ! Le Père Noël a plié bagage et le mois de janvier a fait son apparition entraînant avec lui les célèbres bonnes résolutions.

C’est la rentrée ! L...

La kinésiologie : une approche globale au service du mieux-être

02 Fév 2024

L’origine de la douleur peut être multiple. Bien souvent, elle cache une cause psychique nichée dans l’inconscient. C’est pour ça qu’il peut être bénéfique d...

Troubles musculosquelettiques : pourquoi faire appel à un kinésiologue ?

19 Jan 2024

Le travail n’est pas toujours une partie de plaisir. Stress, mouvements répétitifs, port de charge, très vite les douleurs peuvent apparaître et rendre le qu...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.