Elise Cesbron
02 55 60 60 49
Disponible aujourd'hui de 9h à 21h
 

Troubles musculosquelettiques : pourquoi faire appel à un kinésiologue ?


Le travail n’est pas toujours une partie de plaisir. Stress, mouvements répétitifs, port de charge, très vite les douleurs peuvent apparaître et rendre le quotidien impossible. La kinésiologie peut alors intervenir pour soulager les petits comme les grands maux. Rencontre avec Camille Levesque, kinésiologue Touch For Health (santé par le toucher).

Premièrement, qu’est-ce que la kinésiologie Touch For Health ?

La kinésiologie Touch for Health (Santé par le Toucher) est une médecine alternative destinée à favoriser un état d'équilibre et de bien-être physique, mental et social. Fondée sur les grands principes de la médecine chinoise et la psychologie positive de Carl Rogers, l’objectif premier est de réduire les douleurs physiques et le stress face à une situation donnée. Pour cela, le praticien va accompagner la personne pour définir un objectif positif et ensuite faire une équilibration énergétique.

Tout l’objectif d’une séance est de retrouver de l’énergie, d’atténuer les douleurs, de changer de point de vue afin de trouver les ressources et les réponses en soi. Pour ensuite prendre les bonnes décisions et agir selon l’objectif que l’on s’est fixé.

Par exemple, une personne qui ne se sent plus à sa place dans son travail, peut observer des tensions au niveau des trapèzes, dans le dos et en fonction de son poste des douleurs plus ciblées sur certaines parties du corps. Sur un plan mental, des ruminations et réflexions. Le sommeil peut également se trouver impacté (difficulté à l'endormissement, réveil fréquent, sommeil peu réparateur).  Dans ce cadre-ci, la personne pourrait choisir de définir comme objectif : “Je trouve ma juste place sur un plan professionnel”.

La kinésiologie travaille donc autant avec la parole qu’avec le touché. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les origines de la santé par le toucher ?

La santé par le toucher est née en 1973 et est le fruit de la collaboration entre George Goodheart et John Thie (deux chiropracteurs américains). Ils observent un lien entre certains muscles, qu’ils testent manuellement pour évaluer le fonctionnement, les organes et les méridiens. Ainsi ils décident de construire une cartographie des correspondances entre les muscles et les méridiens permettant de faire un bilan énergétique complet d’une personne à l’aide du test musculaire.

Les techniques utilisées pour équilibrer l’énergie sont inspirées des méthodes occidentales et orientales à savoir :

  • Les points réflexes neurolymphatiques : permettent d’activer la circulation de lymphe et d’énergie vers les organes et méridiens concernés via des massages ferment.
  • Les points réflexes neurovasculaires : situés essentiellement sur la tête, ils activent le flux sanguin et énergétique.
  • L’utilisation des émotions et des métaphores permet d'apporter du sens à la séance, d’élargir sa compréhension de l’objectif et de se libérer des blocages éventuels.

Comment se déroule une séance ?

La première séance dure 1h30 et les suivantes 1h. Chaque séance est constituée de 3 phases :

  1. L’anamnèse : Un peu comme chez un psy, la personne se confie et explique la raison de sa venue. La personne définit ensuite un objectif positif qui serait pour elle une réponse à sa problématique. Les raisons peuvent être multiples et dépendre de plusieurs facteurs comme : des crises d’angoisse, des conflits au travail ou à la maison, du stress, de l’anxiété, des troubles du sommeil, des troubles hormonaux, des douleurs physiques, un manque de confiance ou d’estime de soi, des addictions…

 

  1. L’équilibration : à l’aide du test musculaire, le praticien va identifier à quel niveau sur les 14 méridiens se trouve le déséquilibre (vide ou excès d’énergie) et utilisera ensuite plusieurs techniques (massages de points réflexes neuro-lymphatiques ou neuro-vasculaires, balayage du méridien, utilisation de métaphores, etc.) pour que l’énergie circule librement et harmonieusement sur l’ensemble des méridiens.

 

  1. Le bilan : En reprenant des échelles (de douleurs, de stress…) la personne prend conscience de son évolution.

 

A la fin de la séance la personne dispose de tout son potentiel (émotionnel, physique, physiologique) pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé. Cela se traduit souvent par un état d’esprit différent, un regard nouveau sur la situation et une modification de sa posture au sens propre comme au sens figuré. Elle se sent plus clairvoyante et à même d’engager les actions dans le sens de son objectif.

Comment la kinésiologie intervient dans le traitement de la douleur sur le plan physique et psychique ?

Le but d’une séance est de rétablir l’équilibre au niveau énergétique. Dans le cadre d’une séance de kinésiologie “on ne traite pas”, les kinésiologues ne sont pas médecins et restent dans une approche globale incluant toutes les dimensions de la personne (physique, émotionnelle, psychologique). Par exemple, plutôt que de poser un diagnostic et de s'intéresser au traitement de la douleur uniquement, le praticien va remonter à la “racine”, à la cause du problème et comprendre ce qui a pu engendrer cette douleur. Bien souvent la problématique à plusieurs facettes, ce qui nécessite une prise de vue globale. 

Le travail est un facteur majeur dans l’apparition des douleurs. Stress, augmentation de la productivité, gestes répétitifs… Le corps peut très vite montrer des signes de fatigue. On parle alors de troubles musculosquelettiques (TMS). Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

La Santé par le toucher, repose sur le fondement de la médecine traditionnelle chinoise qui dit que les maladies ou malaises viennent de déséquilibres énergétiques. Donc quand survient par exemple un conflit sous-coracoïdien et bien cela signifie que l’énergie circule mal sur un ou plusieurs méridiens. Certains méridiens (qui sont comme des “canaux” énergétiques dans le corps), vont être soit trop alimentés en énergie soit au contraire pas assez (on parle d’excès ou de vide énergétique) ce qui va générer des dysfonctionnements et peut entraîner des douleurs.

On va utiliser le test musculaire pour découvrir les endroits de “blocage” de l’énergie. Un muscle testé faible donne des informations immédiates sur la circulation énergétique dysfonctionnelle des méridiens, qui sont eux-mêmes en relation avec des organes et des émotions.

Par exemple : tester le muscle psoas permet de tester l'état du méridien du rein, mais aussi l'état émotionnel de la peur qui peut empêcher la personne de prendre des décisions pour son plus grand bien. Notons que les glandes endocrines situées sur les reins, les surrénales, produisent entre autres de l'adrénaline, impliquée dans les réactions de peur.

Parmi les TMS les plus fréquents, on peut citer :

- Le syndrome du canal carpien au poignet (38%)

-Le syndrome de la coiffe des rotateurs à l'épaule (30%)

-Lépicondylite lattérale au coude (22%)

-Les lombalgies (douleurs au niveau du bas du dos) (7%)

En 2015, selon le site Améli.fr les TMS ont représenté plus de 87 % des maladies professionnelles ayant entraîné un arrêt de travail ou une réparation financière en raison de séquelles.

Comment se prémunir des TMS au travail ?

Le meilleur moyen de s’en prémunir est de comprendre les facteurs aggravants et de mettre en place des solutions avec la hiérarchie. De nombreuses études sur le sujet ont mis en avant les facteurs aggravant des TMS à savoir des facteurs biomécaniques :

  • La répétition fréquente du même geste qui fait appel aux mêmes groupes de muscles et articulations.
  • Une posture statique
  • Le port de lourdes charges
  • La vibration et chocs mécaniques
  • Les mouvements de torsion du poignet, tronc…

L'environnement joue également un rôle :

  • le froid et le bruit sont des facteurs aggravant les contraintes mécaniques.
  • Un éclairage déficient : effectuer une tâche sous un éclairage inadapté peut également favoriser l'apparition d'un TMS et entraîner une posture inconfortable. Par exemple, un mauvais éclairage lors du contrôle de la qualité des pièces peut pousser un salarié à fléchir son cou de façon excessive pour mieux voir.

Sept secteurs d'activité professionnelle sont particulièrement touchés par les troubles musculosquelettiques : transport et logistique, commerce, agroalimentaire, bâtiment et travaux publics, propreté, industrie métallurgique, aide et soins à la personne notamment au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Quels sont les outils mis en place par la kinésiologie ?

En kinésiologie il existe de nombreux outils à savoir, la danse des méridiens ou encore la danse des muscles, les points de switching, le cross crawl, la stimulation de points neuro-lymphatiques ou neuro-vasculaires. Cependant rien ne remplace une équilibration des 14 méridiens chez un praticien spécialisé en Santé par le Toucher qui saura vous accompagner et vous aider à trouver des solutions au quotidien adaptées à votre objectif.

N’oublions pas que la kinésiologie est une approche holistique qui prend en compte toutes les dimensions de la personne et souvent derrière un syndrome du canal carpien par exemple, se cache beaucoup d’informations qui une fois misent en lumière permette une plus grande compréhension et de prendre les bonnes décisions pour que la douleur diminue.

Informations supplémentaires

Camille Levesque kinésiologue Touch for Health à Nantes (44)

Lien de son site internet pour plus d’informations ainsi que la prise de rendez-vous 

Des questions ? Besoin d'un accompagnement ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Les résolutions de janvier ne sont pas les révolutions de l’année

05 Jan 2024

OH oh oh ! Le Père Noël a plié bagage et le mois de janvier a fait son apparition entraînant avec lui les célèbres bonnes résolutions.

C’est la rentrée ! L...

La kinésiologie : une approche globale au service du mieux-être

02 Fév 2024

L’origine de la douleur peut être multiple. Bien souvent, elle cache une cause psychique nichée dans l’inconscient. C’est pour ça qu’il peut être bénéfique d...

Troubles musculosquelettiques : pourquoi faire appel à un kinésiologue ?

19 Jan 2024

Le travail n’est pas toujours une partie de plaisir. Stress, mouvements répétitifs, port de charge, très vite les douleurs peuvent apparaître et rendre le qu...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.