Elise Cesbron
02 55 60 60 49
Disponible aujourd'hui de 9h à 21h
 

Mal être chez les jeunes filles : des chiffres alarmants


La santé mentale des jeunes n’est pas au beau fixe, en particulier chez les jeunes femmes selon une étude publiée par la Drees.

Les indicateurs sont au rouge ! C’est en tout cas ce qu’affirme cette nouvelle étude publiée le 16 mai par la Drees en partenariat avec Santé Publique France. Cette dernière démontre que les jeunes filles ont une santé mentale plus fragile avec plus de passage à l’acte entraînant des hospitalisations par rapport aux garçons. En notant une hausse significative sur les années 2021 et 2022.

Des chiffres en augmentation qui inquiètent les créateurs de cette étude. Chez les jeunes filles de 10 à 14 ans le taux d’hospitalisation a connu une accélération de + 246% entre les années 2010 à 2022. « Bien qu’il soit reconnu que les adolescentes et les jeunes femmes sont une des populations les plus à risque concernant les gestes auto-infligés … », ces chiffres sont particulièrement préoccupants.

Des différences chez les garçons

L’étude révèle que les garçons ne seraient pas autant susceptibles de passer à l’acte. En effet, même si le mal-être peut bien évidemment toucher les deux sexes, les hommes et les jeunes garçons auraient une façon bien différente de la femme d’y réagir. Conduite et consommation à risque, violence … des actes que l’on retrouve moins chez les femmes.

Des causes multiples

Outre l’isolement social provoqué après le Covid, les causes de cette accélération du passage à l’acte peuvent être multiples. L’adolescence et le passage à la vie adulte sont des moments qui peuvent être traumatisants pour de nombreux jeunes qui cherchent encore leur place dans un monde où tout va très vite. Partir loin de sa famille, de ses repères est un stress, une angoisse supplémentaire que l’on n’apprend pas à gérer à l’école. C’est pour ça que l’entourage a toute son importance dans ce genre de situation pour écouter, rassurer et conseiller le jeune.

Ces dernières années, on a pu voir la parole se libérer peu à peu sur le harcèlement à l’école. De nombreux jeunes ont pris la parole pour dénoncer même des années après ce qu’ils ont subi de la part de leurs camarades de classe. Une fois encore ce harcèlement peut avoir un impact significatif sur la santé mentale des jeunes et même laisser de lourdes séquelles sur la vie d’adulte. Si jamais vous n’avez personne autour de vous à qui vous confiez, un numéro d’écoute gratuit est là pour vous. Appelez au 31 14, ouvert 24h sur 24. Ne restez pas seule. Vous n’êtes pas seule !

Des questions ? Besoin d'un accompagnement ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Les résolutions de janvier ne sont pas les révolutions de l’année

05 Jan 2024

OH oh oh ! Le Père Noël a plié bagage et le mois de janvier a fait son apparition entraînant avec lui les célèbres bonnes résolutions.

C’est la rentrée ! L...

Allergies saisonnières : symptômes et solutions pour mieux vivre cette période

10 Juin 2024

Nez qui coule, éternuement, démangeaisons, les allergies saisonnières ne sont pas une partie de plaisir. On fait le point !

On connaît tous des personnes to...

Harcèlement au travail, la loi du silence ?

03 Juin 2024

Harcèlement, violences verbales, dénigrement, la vie au travail n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Alors que faire quand le quotidien se transform...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.